Économie familiale : Prévoir l'arrivée d'un enfant de façon responsable

Je vous arrive aujourd'hui avec un article qui certes, n'est pas très glam, mais ô combien nécessaire! Si vous attendez un présentement un enfant, vous avez sûrement hâte de commencer à décorer sa chambre et vous avez peut-être même commencé à lui acheter ses petits vêtements. Pourtant, prévoir l'arrivée d'un enfant, ce n'est pas seulement de se procurer les plus adorables petits ensembles et jouets. Il y a des aspects beaucoup plus sérieux et pas mal moins mignons à prendre en compte afin d'accueillir son enfant de façon responsable, même si, je vous l'accorde, c'est beaucoup moins plaisant. Je vous partage trois éléments essentiels à ne pas négliger pour être prêt à toute éventualité.



1. Faire ton testament


Je sais ce que vous vous dîtes: je m'apprête à vivre le plus beau moment de ma vie, je n'ai pas envie de penser à ma mort! Pourtant, vous ne serez bientôt plus responsable uniquement de votre petite personne, mais bien d'une deuxième petite personne! C'est donc fondamental de prévoir les imprévus et de s'assurer que votre petit amour puisse vivre sa plus belle vie possible même si le pire devait vous arriver. Qui deviendrait son tuteur légal suite à votre décès? Comment seraient gérés vos actifs et vos biens? Bien que ce ne soit pas le sujet le plus sexy, c'est important de prendre le temps de faire votre testament afin que vos volontés soient respectées si vous deviez décéder. Vous pouvez en faire un notarié ou tout simplement devant témoins.




2. Prendre une assurance vie


Un autre sujet pas trop sexy: les assurances. Oui, c'est plate de sentir qu'on paie dans le vide, mais un peu comme le testament, même si on ne souhaite pas en avoir besoin, on serait fou de s'en passer. Une assurance vie permet d'assurer le même train de vie à votre famille même si vous deviez décéder. C'est donc primordial d'y penser pour ne pas laisser votre conjoint(e) avec des paiements d'hypothèque trop élevés, des frais de scolarité à assumer seul, etc. Pour notre part, nous avons opté pour une assurance vie temporaire de 20 ans, puisque nous savons que nos revenus et notre épargne augmenteront avec le temps et que le besoin d'une assurance vie sera moins criant rendu à un certain âge. Prenez le temps de magasiner votre assurance! Nous avons opté pour une assurance vie avec une prime renouvelable à chaque année pour les premiers temps, puisque les économies étaient non-négligeables.



3. Ouvrir un REEE (Régime enregistré d'épargne-études)


Votre enfant sera-t-il médecin? Enseignant? Soudeur? Peu importe le métier qu'il choisira, un REEE est définitivement une excellente opportunité d'épargner pour les études de votre enfant à l'abri de l'impôt, tout en accumulant des subventions gouvernementales d'un taux minimal de 30% des montants versés au Québec. Lorsque viendra le temps pour votre enfant de faire ses études, vous serez vraiment heureux d'avoir les fonds nécessaires sans creuser de trou dans votre budget. Si votre enfant ne fait pas d'études, vous pourrez simplement reprendre l'argent que vous aurez épargné.


Voilà trois astuces d'économie familiale pour prévoir l'arrivée de votre enfant de façon responsable. N'hésitez pas à en partager d'autres dans les commentaires!